Javascript doit etre activé dans votre navigateur pour accéder a www.toutsurlehockey.com
Fermer

Publié par mat.para  -  9.Octobre.2016 - 09:28
3872 
 

Saison 2016-2017 | Le Canadien de Montréal

MTL.jpg
Photo par John Chedid ©
Dans une série de reportages, nous vous présenterons une analyse des équipes pour la prochaine saison qui débutera le 12 octobre prochain, alors que les Maple Leafs donneront le coup de départ à cette campagne en affrontant les Sénateurs d'Ottawa.

Le Canadien a connu un été chargé et le directeur général Marc Bergevin est passé par toutes les gammes de jugements de la part des partisans. Tantôt détesté pour avoir expédié P.K Subban à Nashville, tantôt adulé pour avoir amené un défenseur de la trempe de Shea Weber à Montréal et sans oublier les critiques tant négatives que positives suite à l'acquisition d'Alexander Radulov. Le fait est que Marc Bergevin est allé chercher le défenseur étoile que les partisans souhaitaient tant depuis des années et par le fait même, il a mis la main sur un pointeur en mesure d'accumuler plus de 65 points, ce que souhaitaient également depuis très longtemps les partisans du Tricolore. Bien que les opinions diffèrent, il n'en demeure pas moins que le CH a tous les outils en sa possession pour faire un bon bout de chemin au tournoi printanier cette saison.

Une offensive démontrant plus de «chien»

Ls ajouts d'Andrew Shaw et d'Alexander Radulov amènera une dynamique bien différente de ce qu'on a été habitué de voir ces dernières années. Plus explosive et plus hargneuse qu'auparavant, l'attaque du Tricolore devrait produire cette saison. Bien que l'identité finale des trios ne soit connue, on peut présager que la première unité sera constituée de Brandon Gallagher. Alex Galchenyuk et de Max Pacioretty. Ce trio a démontré, à la fin de la saison dernière, qu'il peut vraiment être nommé «premier trio», avec des performances étincelantes, bien que trop tard puisque le CH était déjà éliminé des séries. D'ailleurs, Galchenyuk devrait reprendre là où il l'a laissé l'an dernier, puisqu'il voudra bien faire afin d'avoir les arguments pour signer à long terme, lui qui verra son contrat de transition terminer cette saison. L'ajout de Shaw, au style s'apparentant à Gallagher, sera très important, surtout qu'il peut se greffer à n'importe quel trio. Michel Therrien, fidèle à ses habitudes, pourrait bien l'essayer tant sur le deuxième que sur le troisième trio. Il faut dire que Bergevin a bien joué ses cartes, lui qui a remplacé Lars Eller et Dale Weise par Andrew Shaw et Alexander Radulov, si l'on relativise le tout.

Il semble toutefois que l'offensive manque quelque peu de profondeur, puisque l'organisation ne sait toujours pas qui complètera le top 6 des attaquants. Plusieurs évoquaient le nom du Finlandais Artturi Lekhonen et celui-ci, avec le camp qu'il a connu et avec la complicité qu'il a démontrée avec Radulov, pourrait bien entamer la saison sur la deuxième unité. Le nom de Carr faisait également surface pour accompagner Plekanec et «Radu» sur la deuxième unité. Sur les deux derniers trios, il semble que la présence de joueurs tels que Brian Flynn, Torey Mitchell, Philip Danault et Daniel Carr empêche Michael McCarron d'avoir son poste à temps plein avec le CH. La question qui demeure toujours: qu'adviendra-t-il de Sven Andrighetto ? Le Suisse pourrait subir le même sort que Jarred Tinordi, comme un collègue l'expliquait plus tôt dans la semaine. Aux prises avec un contrat qui le soumettrait directement au ballotage, Andrighetto ne devrait pas prendre la route pour St.Johns, mais un passage sur la passerelle est dans les plans. C'est malheureux puisque pour le développement d'un jeune joueur, le laisser pourrir sur la galerie de presse n'est jamais bon. Lorsqu'on parle de profondeur, celle-ci ne s'évalue pas en quantité de joueurs, mais bien en qualité. Cette quantité de joueurs a maintenant son effet, puisque le CH est dans un cul-de-sac avec le jeune Andrighetto.

Les débuts de Sergachev

La profondeur en quantité de joueurs se transpose dans la brigade défensive également, alors que le CH comptera sur sept défenseurs avec des contrats à un volet sur un total de huit. Le huitième défenseur de cette liste est le jeune défenseur de 18 ans, Mikhail Sergachev, qui obtiendra neuf parties pour se faire valoir. Derrière la possible paire de Shea Weber et de Nathan Beaulieu, on devrait retrouver Petry et Markov. Le défenseur russe est maintenant âgé de 37 ans et une réduction de temps de jeu ne lui sera que bénéfique, lui qui entre dans une phase de sa carrière un peu à la Sergei Gonchar. En effet, Markov est encore très utile sur l'avantage numérique, mais ne peut se permettre de jouer des rencontres de 24 minutes de temps de jeu. Il devra d'ailleurs prouver qu'il a encore du bon hockey dans le ventre, car il voit son contrat expiré à la fin de la campagne. Pour compléter la brigade arrière, on retrouvera le robuste Alexei Emelin, qui verra son compagnon changer, puisque Zach Redmond et Greg Pateryn lutteront pour le poste de sixième défenseur. Le rendement de la défensive devrait être amélioré avec la présence de Shea Weber et on peut garantir que l'avantage numérique pourrait être dominant à la ligne bleue.

Price doit rester en santé

Ce n'est plus une cachette, la perte de Carey Price a joué beaucoup sur les déboires du CH l'an dernier, allant même jusqu'à rater les séries. Cette année, le cerbère étoile devra demeurer en santé, ce qui laisse présager qu'une diminution de sa charge de travail pourrait être effective. Avec un auxiliaire comme Al Montoya, Price pourrait bien être limité à 55 rencontres plutôt que 65. En réalité, Price serait en mesure de disputer 70 rencontres par saison comme le fait Jonathan Quick, mais l'important est de le garder en santé tout au long de la saison, jusqu'aux séries. Al Montoya a prouvé qu'il est l'un des meilleurs auxiliaires de la ligue l'an dernier avec les Panthers et Michel Therrien pourrait très bien l'utiliser pour 20-25 matchs sans affecter le rendement de son équipe. Dommage pour Mike Condon, qui est tassé après un travail considérable l'an dernier en l'absence du gardien numéro un. Celui-ci pourrait bien être soumis au ballotage, afin d'éviter de le garder dans les estrades pour rien. Malheureusement, tout semble indiquer que Condon sera réclamé, surtout considérant qu'une équipe comme les Sharks n'ont toujours pas de gardien auxiliaire fiable à l'approche de la prochaine campagne.

Une grosse saison attend le CH et un début de saison médiocre pourrait laisser place à un congédiement de l'entraîneur-chef, déjà que plusieurs rumeurs allaient dans ce sens l'an dernier. Le Tricolore possède les outils pour connaître une saison comme il y a deux ans. Maintenant, à l'entraineur de faire en sorte que tous ces joueurs avancent dans le même sens. Le leadership qu'amène Shea Weber, la présence de Carey Price à nouveau dans le vestiaire et sans oublier, le retour de Kirk Muller derrière le banc devrait également avoir son effet positif, ce qui devrait ravir les partisans des Habs.

Les ajouts

Alexander Radulov

Andrew Shaw

Shea Weber

Al Montoya

Zach Redmond

Jonathan Racine


Les départs

P.K Subban
Lucas Lessio

Lars Eller

Tom Gilbert

Georges Holloway
John Scott


Joueurs autonomes à la fin de la saison

Alexander Radulov

Andrei Markov

David Desharnais

Alex Galchenyuk

Nathan Beaulieu

Al Montoya

Brian Flynn

Sven Andrighetto

Charles Hudon

Mike Condon


Jouant la première saison d'un nouveau contrat

Alexander Radulov

Andrew Shaw

Paul Byron
(signé l'an dernier, effectif cette année)
Artturi Lekhonen (contrat d'entrée)
Daniel Carr

Philip Danault
Greg Pateryn

Zach Redmond

Al Montoya

Mikhail Sergachev
(contrat d'entrée)

 Canadiens de Montréal - ( MTL )

Ass. de l'est


Saison Position LNH Position EST PJ V D OTL PTS % Victoire BP Moy. B.P./match BC Moy. B.C./match
2016-2017 8e 4e 82 47 26 9 103 0.573 223 2.72 198 2.41
2015-2016 22e 13e 82 38 38 6 82 0.463 216 2.63 233 2.84
2014-2015 2e 2e 82 50 22 10 110 0.61 214 2.61 184 2.24

Marc Bergevin - Directeur général



+1
  

DERNIÈRES COMMENTÉES


Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!

- 2017-2018

14 contrats à échéances au 2018-07-01.
0 joueur autonome au 2018-07-01.
0 joueur autonome avec restriction au 2018-07-01.
Dirigé par monsieur Marc Bergevin



CONTRAT À ÉCHÉANCE POUR LA SAISON 2017-2018

 [C] - Tomas Plekanec 6$ M 2016-2018 JA
 [D] - Brandon Davidson 1,43$ M 2016-2018 JAR
 [R] - Torrey Mitchell 1,2$ M 2015-2018 JA
 [RW] - Ales Hemsky 1$ M 2017-2018 JA
 [C] - Phillip Danault 0,91$ M 2016-2018 JAR
 [R] - Michael McCarron 0,86$ M 2015-2018 JAR
 [LW] - Jacob De La Rose 0,75$ M 2017-2018 JAR
 [L] - Daniel Carr 0,73$ M 2016-2018 JAR
 [G] - Charlie Lindgren 0,7$ M 2017-2018 JAR
 [LW] - Andreas Martinsen 0,68$ M 2017-2018 JAR
 [D] - Brett Lernout 0,66$ M 2015-2018 JAR
 [LW] - Chris Terry 0,65$ M 2017-2018 JA
 [D] - Zach Redmond 0,61$ M 2016-2018 JA
 [D] - Joe Morrow 0,58$ M 2017-2018 JA


DATES IMPORTANTES SAISON 2017-2018

Début de la saison : 2017-10-04
Fin de la saison : 2018-04-07
Date limite des transactions : 2018-02-26
Début du marché des agents libres : 2018-07-01



MASSE SALARIALE POUR LA SAISON 2017-2018

Plancher salarial : 55,4 $ M
Plafond salarial : 75 $ M



EN VRAC

Réseaux sociaux