Javascript doit etre activé dans votre navigateur pour accéder a www.toutsurlehockey.com
Fermer

Publié par mathieu.choquette-scott  -  4.Octobre.2016 - 17:47
2618 
 

Les Coyotes de l'Arizona, ou l'art de contourner les règles salariales de la LNH

ARI.jpg
Photo par Chase N. ©
C'est bien connu, la nature humaine fait en sorte que certains décideurs essaient plus souvent qu'autrement de contourner les règles ou de profiter de zones grises dans la législation. Il en va de même dans la LNH alors que plusieurs exemples pourraient être cités. D'ailleurs, un exemple flagrant de cet volonté de vouloir profiter de ces zones floues nous vient directement de l'Arizona. En effet, les Coyotes sont passés maîtres dans l'art de récupérer des contrats de joueurs ne jouant plus, afin de les aider à atteindre le plancher salarial.




Cette information de General Fanager est évocatrice. Les Coyotes profitent d'une certaine faille dans la législation entourant le plafond salarial dans la LNH à leur avantage. Si les montants des contrats d'Antoine Vermette et Mike Ribeiro proviennent de rachats de contrats, ce qui n'est pas hors de l'ordinaire, l'espace de la masse salariale utilisé par les contrats de Pavel Datsyuk, Chris Pronger et Dave Bolland n'est pas utilisé pour voir ces joueurs performer sur la patinoire du Gila River Arena. Au final, comme mentionné dans le tweet, c'est 20% des salaires dépensés par les Coyotes sur des joueurs qui ne porteront pas l'uniforme de la franchise.

Sous le plancher salarial
Toujours selon General Fanager, les Coyotes de l'Arizona dépensent présentement légèrement plus de 72 millions $ en salaire en vue de la saison 2016-2017. En soustrayant les salaires de Datsyuk, Pronger et Bolland, l'équipe se retrouve à flirter avec le plancher salarial de 54 millions $ et termine sous celui-ci en déduisant les pénalités de rachat des contrats de Vermette et Ribeiro. C'est donc dire qu'avec le réel alignement de l'équipe, ils ne respectent pas ce plancher minimum fixé par la LNH.

Au final, il ne serait pas surprenant de voir ce sujet venir à l'ordre du jour d'une réunion des têtes dirigeantes de la LNH lors de la prochaine négociation de la convention collective, afin de voir si cette pratique sera prohibée dans le futur. Il est cependant curieux de voir qu'au lieu de devoir faire des efforts pour respecter le plancher salarial, les Coyotes doivent maintenant surveiller le plafond salarial, eux qui disposent de 862 000 $ sous ce dernier au moment d'écrire ces lignes.

+3
  

VOIR AUSSI


Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!
Nombre de réponses : 2
#110454

franckiyayo
tout comme @ced22 dit ça plait à tout le monde et de plus ça rend même les Coyotes plus compétitifs à moyen termes.

Datsyuk est venu avec Jakob Chychrun qui semble être prêt à jouer en Arizona
Bolland est venu avec Lawson Crouse qui va jouer avec les Coyotes dès cette année
Pronger est venu avec Grossman qui a aidé les Coyotes l'an dernier

11.Octobre.2016 - 01:26   
   0  
#110334

Ced244
Je ne trouve pas que cette facon de faire est une zone grise, car elle plait a tout le monde dans la ligue! Elle permet aux équipes compétitive de se départir de contrat encombrant pour faire place a un autre contrat (nombre de contrat) et pour un club comme les.Coyotes... Cela les rends beaucoup plus rentable, car c'est les assurances qui paient les contrats!

Tant qu'a moi tout le monde , est ben contant de cette facon de faire! Et c'est pour sa que je crois que ce n'est pas une zone grise! Sinon, il y aurait eu une reglementation assez rapidement!

4.Octobre.2016 - 23:22   
   +2  

COYOTES DE L'ARIZONA - 2017-2018

13 contrats à échéances au 2018-07-01.
0 joueur autonome au 2018-07-01.
0 joueur autonome avec restriction au 2018-07-01.
Dirigé par monsieur John Chayka



CONTRAT À ÉCHÉANCE POUR LA SAISON 2017-2018

 [C] - Tobias Rieder 2,23$ M 2016-2018 JAR
 [R] - Brad Richardson 2,08$ M 2015-2018 JA
 [D] - Luke Schenn 1,25$ M 2016-2018 JA
 [G] - Louis Domingue 1,05$ M 2016-2018 JA
 [D] - Kevin Connauton 1$ M 2016-2018 JA
 [G] - Antti Raanta 1$ M 2016-2018 JA
 [C] - Max Domi 0,86$ M 2015-2018 JAR
 [C] - Max Domi 0,86$ M 2015-2018 JAR
 [RW] - Emerson Etem 0,85$ M 2017-2018 JA
 [G] - Marek Langhamer 0,66$ M 2017-2018 JAR
 [C] - Michael Latta 0,65$ M 2017-2018 JA
 [C] - Tyler Gaudet 0,65$ M 2017-2018 JAR
 [D] - Adam Clendening 0,6$ M 2017-2018 JA


DATES IMPORTANTES SAISON 2017-2018

Début de la saison : 2017-10-04
Fin de la saison : 2018-04-07
Date limite des transactions : 2018-02-26
Début du marché des agents libres : 2018-07-01



MASSE SALARIALE POUR LA SAISON 2017-2018

Plancher salarial : 55,4 $ M
Plafond salarial : 75 $ M



EN VRAC

Réseaux sociaux