Javascript doit etre activé dans votre navigateur pour accéder a www.toutsurlehockey.com
Fermer

Publié par spectre73  -  4.Octobre.2016 - 12:39
696 
 

Bilan de la coupe du monde: Reverra-t-on ce format dans les prochaines années?

NHL.jpg
Photo par Lisa Gansky ©
Maintenant que la coupe du monde de hockey est terminée, les 30 équipes de la ligue peuvent se concentrer sur les choses sérieuses. Les joueurs qui y participaient ont pu se dégourdir afin de pouvoir entamer la saison régulière en étant prêt.

La meilleure équipe du Canada depuis des décennies

Dès le début du tournoi, tout le monde voyait le Canada en finale et plusieurs leur donnaient carrément la coupe avant même qu'un seul match ne soit disputé. Pourtant, même si c'est bien ce qui est arrivé, personne ne pouvait prédire le sort des autres équipes et on peut dire que le Canada ne l'a pas eu si facile que ça au final. Certains analystes se sont avancés en disant que les dirigeants de la ligue avaient presque fait en sorte que le Canada affronte les États-Unis en finale, mais il en fut tout autrement, car les Américains n'ont pas daigné se rendre en demi-finale.

Le Canada alignait la majorité des joueurs dominants de la LNH et ils ont même dû refuser plusieurs joueurs, à un point tel qu'on aurait pu former une équipe B du Canada et elle aurait probablement été plus forte que la République tchèque.

Le Canada méritait cet honneur et le fait de ne pas soulever cette coupe aurait été une déception monumentale pour le pays.

Au-delà des équipes

Les joueurs ont pu se servir du tournoi pour se remettre en marche, mais plusieurs d'entre eux avaient beaucoup à prouver également. On peut penser à Christian Ehrhoff, dont la prestation lui a valu un essai professionnel avec les Bruins de Boston. Brad Marchand qui a signé une énorme prolongation de contrat pendant le tournoi, mais avant tout, qui devait prouver au monde du hockey que sa saison de 37 buts de l'an dernier n'était pas que de la poudre aux yeux et plus près de nous, le gardien Carey Price en avait gros sur les épaules. Limité à seulement 12 matchs l'an dernier, Price a pu démontrer qu'il était revenu au sommet de sa forme et il l'a fait de façon magistrale.

Le directeur général du Canadien ne l'avouera probablement jamais, mais il devait avoir une crainte de voir son gardien sur la glace avec la possibilité de se faire bousculer et se blesser à nouveau, mais Price termine le tournoi avec 5 victoires en 5 matchs, une moyenne de 1.40 but par match et un pourcentage incroyable de 0.957%. Il arrive au camp du Canadien prêt et sûr de pouvoir disputer la saison au complet.

À tout seigneur, tout honneur

Sidney Crosby avait également certaines choses à prouver dans ce tournoi. L'an dernier, sa première moitié de saison a été difficile offensivement et le mois dernier, il a pu démontrer que le statut de meilleur joueur lui appartient toujours. À la fin du tournoi, Crosby remportait le trophée du meilleur joueur du tournoi, mais avouons-le, Brad Marchand et Patrice Bergeron auraient pu tout autant recevoir cet honneur, mais le trio au complet a été dominant du début à la fin.

Une assistance mitigée

Le but du tournoi était de vendre le hockey dans le monde entier, mais l'issu du tournoi n'a pas vraiment donnée ce qui était espéré. L'équipe Europe fut l'équipe Cendrillon et à un point tel que les joueurs devaient probablement se pincer à l'idée de se retrouver en finale contre le Canada. Outre le Canada, les meilleures équipes du tournoi ont déçu et c'est pourquoi l'audience n'a pu dépasser le million de téléspectateurs en moyenne dans la finale, sauf à la fin du 2e match lorsque Bergeron et Marchand donnait la victoire au Canada. Le meilleur public devait normalement être les Américains, mais étant donné la déception de l'équipe de John Tortorella, ça a fait en sorte de retirer l'intérêt de nos voisins du sud.

Une formule à revoir

Selon les propos de Pierre Lebrun à l'émission "On jase" sur le RDS.ca, il s'attend à revoir un tournoi de la coupe du monde dans 4 ans, soit en 2020, puisque dans 2 ans, il y aura les Jeux olympiques, et ce, même si la LNH n'y a pas confirmé sa présence encore. Si la coupe du monde revient, la LNH devra revoir la formule de l'équipe Europe et l'équipe nord-américaine, car dans 4 ans, plusieurs joueurs de 23 ans et moins pourront s'aligner pour leur pays respectif et on pourrait se retrouver avec une équipe nord-américaine plus faible comparativement aux autres.

Sommes toute, le public semble avoir aimé ce tournoi puisque ce fut rafraîchissant de voir du hockey intense et avec un réel enjeu au mois de septembre plutôt que des matchs préparatoires avec des joueurs de AHL et de junior, malgré que beaucoup de gens ont préféré les jeunes du Canadien à la finale de la coupe du monde, la semaine dernière.

+2
  

Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!