Javascript doit etre activé dans votre navigateur pour accéder a www.toutsurlehockey.com
Fermer

Publié par spectre73  -  23.Août.2016 - 16:10
2145 
 

Été 2017: l'année où plusieurs contrats inactifs se termineront

UFA.jpg
Photo par jpowers65 ©
Maintenant que la saison morte de 2016 est presque chose du passée, il y a lieu de se pencher sur celle qui va s'en venir dans un peu moins de 10 mois. Indépendamment du repêchage d'expansion qui aura lieu probablement en juin 2017, le 30 juin marquera la fin de quelques contrats qualifiés comme étant "utile" pour certaines formations.

Chris Pronger

Pronger n'a pas rejoué un seul match depuis sa grave blessure à l’œil qu'il a subie à l'automne 2011. Pronger avait signé un contrat de 7 saisons l'année précédente pour un montant total de 34.55 millions, mais au final, il n'aura joué qu'une saison et quart de ce contrat et le reste aura été l'affaire de la liste des blessés à long terme (LTIR) à laquelle les équipes ont droit lorsqu'un joueur est blessé à long terme. Cette LTIR permet à l'équipe d'y placer le nom du joueur blessé afin de se faire libérer de son salaire sur sa masse salariale, tout en payant quand même le joueur en question. Autrement dit, rien n'empêchait les Flyers de garder le contrat de Pronger et même de dépasser le cap salarial, du moment qu'il le place sur la LTIR avant le début de la saison afin de sauver l'argent sur la masse salariale.

En juin 2015, Ron Hextall est parvenu à liquider le contrat de Pronger en l'envoyant en Arizona en compagnie de Niklas Grossmann et retour, il obtient Sam Gagner et un choix de 4e ronde en 2016. Avec un plancher salarial autour de 52 millions, les Coyotes ont pu l'atteindre avec le contrat de Pronger tout en donnant la chance à quelques jeunes l'an dernier. L'économie réalisée par les Flyers n'aura pas été vraiment significative, car lorsqu'ils ont transigé le contrat, il ne restait que 1.150 millions à donner sur 2 saisons.

Marc Savard

Le dernier match de Savard remonte au 23 janvier 2011 alors qu'il avait déjà subi une sévère commotion cérébrale l'année précédente, il reçoit un autre coup à la tête de la part de Matt Hunwick. Tout comme Pronger, les commotions seront venu à bout du joueur de centre qui venait tout juste de parapher une nouvelle entente de 7 ans pour une valeur de 28.15 millions au total. Ne répondant pas aux critères afin d'obtenir son nom sur la coupe Stanley qu'ont remporté les Bruins en 2011, l'organisation des Bruins a fait une demande à la ligue afin qu'il puisse y inscrire le nom de Savard, chose que la ligue a acceptée.

Savard a donc dû se retirer du hockey alors qu'une autre commotion aurait pu être dangereux pour sa vie. Le 1er juillet 2015, Don Sweeney envoi son contrat en Floride en compagnie de Reilly Smith et il obtient l'attaquant Jimmy Hayes. Tout comme Pronger, les Panthers ont payé le salaire de 575 000$ à Savard tout en soumettant son contrat à la LTIR. Le 10 juin dernier, les Panthers envoient le contrat de Savard au New Jersey avec un choix de 2e ronde 2018 et reçoit Paul Thompson et Graham Black en retour. Les Devils ont actuellement la 2e plus basse masse salariale et sans le contrat de Savard, ils n'auraient pas pu atteindre le plancher salarial, ce qui représente une excellente solution pour la saison qui vient. Ray Shero devra tout de même voir à embaucher de nouveaux joueurs l'an prochain afin d'être conforme à la règle du plancher salarial.

Pavel Datsyuk

Datsyuk n'a subi aucune blessure, cependant il a démontré le désir de vouloir retourner dans sa Russie natale. C'est pourquoi il a signé un contrat avec le SKA de St-Petersburg dans la KHL. Datsyuk a donc laissé les Wings avec un contrat dont le cap hit est de 7.5 millions de dollars pour la dernière année, car il a été signé après l'âge de 35 ans.

Ken Holland a donc dû effectuer une transaction lors du dernier repêchage afin de se donner une plus grande marge de manoeuvre pour signer ses jeunes joueurs et il a envoyé le contrat de Datsyuk aux Coyotes de l'Arizona avec leur choix de 1re ronde 2016 (16e au total) en retour de Joe Vitale, un choix de 1re ronde 2016 (20e au total) et un choix de 2e ronde 2016 (53e au total). Tout le monde s'entend pour dire que les Wings ont réalisé un coup d'éclat en se débarrassant de Datsyuk en plus de faire l'acquisition d'un choix et d'un joueur actif. De leur côté, les Coyotes ont pu atteindre le plancher salarial, sélectionner Jacob Chychrun et se disent probablement que ce n'est que pour 1 saison avant d'être libéré de l’embûche de ce contrat.

Quelques mouvements à prévoir

Le retrait de Datsyuk et de Pronger sera de plus de 12 millions qui sera libéré sur la masse salariale des Coyotes et ces 12 millions devra être comblé l'an prochain, car non seulement le plancher et le plafond risquent d'augmenter, mais même s'il n'augmente pas, John Chayka devra tout de même s'arranger pour atteindre le plancher encore une fois l'an prochain. Du côté des Devils, il s'agit de la même chose et c'est d'autant plus difficile, car ils n'ont pas vraiment de jeunes joueurs pouvant exiger un énorme salaire, ce qui poussera Shero à magasiner le 1er juillet prochain.

L'autre joueur d'importance dont le contrat ne fait que s'écouler, c'est Nathan Horton. Maintenant membre des Maple Leafs de Toronto, Horton ne peut plus jouer alors qu'il a également subi de grave commotion dans sa carrière, ce qui force les Leafs à la mettre sur la LTIR et lui verser son 5.3 millions par année jusqu'en 2020. Lou Lamoriello risque probablement de le transiger à une équipe à petit budget d'ici à la fin de son contrat, mais pour l'instant, les Leafs peuvent se permettre de payer Horton à rien faire, tout en sauvant 5.3 millions sur leur masse.

Les contrats à long terme sont bénéfiques sur le point de vue de salaire octroyé au joueur ainsi que pour la sécurité d'emploi de ce dernier, mais au final, lorsqu'une énorme blessure survient, il devient difficile de gérer ce genre de dossier pour les dirigeants de la ligue.

+1
  

Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!
Nombre de réponse : 1
#109779

mat.para
Les commotions sont une chose dans le cas d'Horton, mais sa condition dégénérative de son dos (un peu comme Mario Lemieux) le rend innapte à jouer. Il va assurément entrer dans la même classe que Marc Savard

23.Août.2016 - 16:33   
   +1